Ça (Partie 1)

Ca_Affiche.jpg

Fiche :  

Résumé : 

À Derry, dans le Maine, sept gamins ayant du mal à s’intégrer se sont regroupés au sein du « Club des Ratés ». Rejetés par leurs camarades, ils sont les cibles favorites des gros durs de l’école. Ils ont aussi en commun d’avoir éprouvé leur plus grande terreur face à un terrible prédateur métamorphe qu’ils appellent « Ça »…

Ma Critique : 

« Ça », le célèbre roman fantastique et horrifique de Stephen King. Publié en 1986, cette œuvre a tout d’abord été transposée à l’écran via un téléfilm « Ça – Il est revenu » en deux parties en 1990 aux Etats-Unis puis en 1993 en France (sur M6 à l’époque). Un grand succès ! Cette année (2017), le monstrueux Pennywise (ou Grippe-Sou dans la version francophone) fait son apparition sur le grand écran au cinéma avec une nouvelle adaptation du roman par Andrès Muschietti.

Dans ce long-métrage, c’est Bill Skarsgård, deuxième fils de Stellan Skarsgård, qui a l’honneur de succéder à l’immense Tim Curry sous le maquillage de l’horrifique clown dansant, ayant terrifié des générations de spectateurs. Discutons un peu de ce film, dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Viens avec moi Bill… Tu flotteras aussi…

Tout le monde connaît l’histoire de Pennywise, ce clown effrayant qui a l’origine de mystérieuses disparitions dans la ville de Derry. Un groupe d’enfants, appelé « Le Club des Ratés », vont prendre la décision d’enquêter ce mystère et d’affronter ce monstre. Verdict d’après-séance : L’adaptation d’ Andrès Muschietti est une adaptation très réussie et ambitieuse, avec un scénario entraînant, une mise en scène effrayante et un casting composé de très bons acteurs. Pour les plus pointilleux, l’esprit du livre est vraiment bien respecté. Par ailleurs, la réalisation est très intéressante car elle s’oriente sur une vision plus humaine et émotionnelle de l’œuvre de Stephen King, tout en conservant bien évidemment l’ambiance et le côté horrifique.

Le réalisateur lance les hostilités dès le début du film avec la fameuse scène d’ouverture (l’enfant avec son manteau jaune et son bateau), qui est sans aucun doute la plus monstrueuse de l’histoire. Le scénario dispose de trois atouts. Tout d’abord, l’horreur proposé dans cette adaptation est très intéressant et n’est pas aussi banal, voir inutile, comme la plupart des films d’épouvante de l’époque. Bien que le film ne soit pas extrêmement surprenant (avec très peu de jumpscares), il est néanmoins composé de véritables scènes horrifiques glaçantes et redoutables, qui joueront sur les peurs d’enfance. Ainsi, le réalisateur s’est focalisé sur l’ambiance de son œuvre afin d’offrir un cadre vraiment effrayant, et c’est efficace !

Le deuxième atout : des personnages relativement bien développés avec ce « Club des Ratés », auquel le spectateur prend vite de l’affection. Même si leur humour manque en maturité (franchement… il y a quand même de la matière pour rigoler, surtout avec Richie !), ce groupe d’enfants nous emporte dans cette aventure fantastique avec enthousiasme. Chacun d’entre eux est bien construit, avec une personnalité marquante. Mais, le personnage le plus attendu est bien évidemment celui de Pennywise avec une version plus impressionnante que dans les années 90. Son côté psychopathe est excellent, laissant place à une nouvelle figure emblématique (et démoniaque !) du monde de l’horreur. Dernier atout : les thématiques abordés autour de l’enfance, donnant cette singularité à l’œuvre. Au-delà cela, le film est bien rythmé avec des rebondissements efficaces. Une belle adaptation !

Un clown effrayant !

Côté mise en scène, c’est également une franche réussite. Tout d’abord, le rendu visuel du clown est superbe. Aucun effet numérique (sauf peut-être pour certains passages horrifiques) car derrière Pennywise se cache un véritable acteur brillant : Bill Skarsgård. Son regard est glaçant. Par ailleurs, le costume et le maquillage sont impressionnants afin d’offrir une version plus effrayante du personnage. Quelques effets spéciaux (très bons d’ailleurs) seront utilisés pour mettre en scène les cauchemars des enfants. D’autre part, le réalisateur propose une photographie et des décors exceptionnels, avec de belles nuances de couleurs sombres permettant d’accentuer l’ambiance du film. A noter que le cadre visuel renferme plus de « noirceur » que dans l’adaptation télévisée des années 90.

Enfin, la bande sonore est tout simplement (presque) parfaite et se rapproche d’une véritable bande originale des années 80… Quelle éloge ! Quelle nostalgie ! Elle a été composée par Benjamin Wallfisch, qui a totalement assimilé la tonalité de l’œuvre de Stephen King. Au final, les partitions sont excellentes, tantôt terrifiantes et stridentes, tantôt mystérieuses et fantastiques. Le seul reproche peut être serait que cette dernière ne contient pas de thématiques principales.

Un jeu d’acteurs crédible.

Dernier point du film à évoquer : le casting. C’est une agréable surprise, notamment pour ce groupe de jeunes adolescents qui sont tous convaincants et réussissent à proposer un très bon jeu d’acteurs. Sophia Lillis est la grande révélation du film, dans le rôle de Beverly Marsh, avec une très belle interprétation de son personnage, très touchante. A ses côtés, le « Club des Ratés » sera composé par Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard (excellente prestation très humoristique), Jack Dylan Grazer, Jeremy Ray Taylor (un jeu d’acteur mature), Wyatt Oleff ou encore Chosen Jacobs. Cependant, c’est bien Bill Skarsgård qui demeure la vedette du film d’horreur, avec une prestation complètement déjantée et glaciale du clown Pennywise. Il excelle dans son rôle ! Excellent casting !

Pour résumer… Avec cette nouvelle adaptation du roman « Ca » de Stephen King, Andrès Muschietti nous montre ses talents dans le monde de l’horreur. Le film dispose d’une excellente réalisation avec un lot de personnages bien développés, une mise en scène effrayante avec un Pennywise glaçant, mais également un casting honorable mené par le talentueux Bill Skarsgård ! Un film d’horreur crédible et qui marquera les esprits !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la direction artistique : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s