Kingsman : Le Cercle d’Or

kingsman2 affiche

Fiche :  

Résumé : 

Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Ensemble, ils vont affronter un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Ma Critique : 

Producteur du long-métrage « Eddie the Eagle » et réalisateur de « Kick-Ass », Matthew Vaughn se lance pour la première fois dans une (future) trilogie, celle de « Kingsman ». C’est assez surprenant venant de sa part quand on sait qu’il a laissé les suites de « X-Men : Le Commencement » mais également de « Kick-Ass ». Le premier volet de « Kingsman » avait fait un joli succès lors de sa sortie en salles puisqu’il avait rapporté plus de 400 millions de dollars dans le monde entier. Ce fut d’ailleurs le film le plus lucratif du réalisateur ! Une explication plausible à cette décision.

Pour sa troisième collaboration (et sûrement une quatrième) avec le jeune Taron Egerton, Matthew Vaughn prend les manettes du second volet de la franchise et nous expédie au cœur d’une mission ambitieuse et toujours d’un ton « So’ British ». Now… Let’s talk more about this film ! 

Classieux et jouissif !

[Scénario] Verdict d’après-séance : Encore plus fun que son prédécesseur, « Kingsman : Le Cercle d’Or » est une excellente suite (peut-être meilleure ?), qui offrira à cette future trilogie l’étoffe d’une honorable saga d’espionnage. Et même si l’histoire s’inspire fortement du premier opus, cette nouvelle aventure proposera tout de même des éléments innovants. Tout d’abord, en terme de structure, le scénario reste dans les classiques du genre d’espionnage. Pour autant et comme pour le premier volet, Matthew Vaughn continue de s’amuser à casser certains codes de ce genre, notamment sur les personnages, sur les scènes d’action mais également sur le côté humoristique… et c’est toujours aussi appréciable !

[Histoire, Rythme et Humour] Sur le fond, cette suite ne change pas les bases de la saga. Effectivement, pourquoi changer si la recette fonctionne ? Et c’est bien la force de cette trilogie, c’est de régaler le grand public avec une histoire semblable (qui est tout simplement jouissive et attrayante à souhait) mais qui réussit à se renouveler avec pleins de nouveaux personnages, de nouvelles (et mémorables) scènes d’action mais également une nouvelle mission complètement assumée et fun ! Puis côté rythme, le scénario s’enchaîne parfaitement avec une belle homogénéité entre action, humour et dialogues (une écriture soignée). Côté humour, ça fuse dans tous les sens et c’est franchement bien maitrisé, aussi bien dans le comique de langage, de gestes, que de situation. Les USA et leurs clichés s’en prennent plein la tronche !

[Personnages] Enfin, comme pour le premier opus, le film bénéficiera d’excellents personnages. On prend un véritable plaisir à suivre le parcours du personnage principal Egsy. Cet opus permet de s’attarder un peu plus sur l’évolution (au premier degré cette fois-ci) de ce jeune espion, faisant la part entre sa vie sentimentale et professionnelle. Cette initiative peut paraître assez banale mais cela offre une certaine profondeur à la future trilogie, amenant de bonnes valeurs. A ses côtés, Merlin et l’ancien agent Galahad sont toujours aussi fameux, avec également l’arrivée des agents Tequila, Whisky et Champagne ! Face à eux, l’incarnation masculine de Samuel Jackson… Poppy Adams ! Très décalée et sadique, l’ennemi bénéficiera d’un second degré irréprochable et d’une hardiesse classieuse. Enfin, il faudra compter sur un caméo juste hilarant et mémorable… celui d’Elton John, explosif et surprenant !

  « Manners maketh man. »

[Action, Ambiance] La mise en scène, vraiment classe avec cette touche « So’ British », est maîtrisée et permet aux spectateurs de se propulser rapidement au cœur de l’action. De plus, l’ambiance du film est un véritable régal. Ainsi, comme pour le premier opus, la recette est conservée avec des plans séquences délirants (un mélange efficace entre des plans d’ensemble, des plans serrés et des plans larges) et un très beau cadrage. Enfin, les ralentis utilisés lors des scènes de combat sont utiles, correctement gérés et permettent d’obtenir des scènes d’action plus lisibles (tout en conservant un rythme effréné). La poursuite dans Londres qui ouvre le film ou bien le combat dans la cabane enneigée sont deux parfaits exemples. Sans oublier le final qui est franchement excellent et original.

[Musique] Petit mot de la fin sur la bande originale. La playlist de ce second volet colle bien à l’ambiance présente : décalée, dynamique, très funky et toujours la touche « So’ British » ! On se souviendra également du petit solo de Harry lors de la scène finale. Très émouvant. Une bande sonore qui procurera de l’émotion !

De véritables Gentlemen !

[Casting] Terminons par le casting de ce second opus. Le trio Taron Egerton, Colin Firth et Mark Strong est toujours aussi explosif avec de belles interprétations. Le jeu de Taron est beaucoup plus mature et l’acteur est plus serein. L’équipe s’allie avec les Statesman : Channing Tatum, Halle Berry, Pedro Pascal et Jeff Bridges. Un quatuor efficace et dynamique. Face à eux, c’est Julianne Moore qui s’empare du rôle du méchant. Difficile de faire mieux que Samuel Jackson… mais c’est une belle interprétation de l’actrice ! Sans oublier… le caméo d’Elton John, juste épique ! Un très bon casting !

Pour résumer… Nettement meilleur que son prédécesseur, le nouveau volet « Kingsman : Le Cercle d’Or » est un excellent film d’espionnage ! Et même si l’histoire s’inspire fortement du premier opus, cette nouvelle aventure proposera tout de même un scénario efficace et innovant, une mise en scène dynamique mais également un casting composés de véritables gentlemen ! A ne surtout pas manquer !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la direction artistique : 4etoile12
Note pour le casting : 4etoile12

Note Globale :

18/20


La bande-annonce du film :
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s