Geostorm

geostorm

Fiche :  

Résumé : 

Grâce à une coopération sans précédent entre États, un réseau de satellites contrôle désormais le climat et protège les populations. Jusqu’à ce que le dispositif se dérègle… S’agit-il d’un complot ou d’une faille dans le système ? S’engage alors une véritable course contre la montre…

Ma Critique : 

Bon nombre de films catastrophes sont apparus sur les grands écrans. Certains ont fait un énorme succès critique et commercial, comme « Titanic » par J. Cameron en 1997 ou encore « Armageddon » par M. Bay en 1998. Alors que d’autres ont connu l’échec critique comme « Poséidon » en 2006 (une vulgaire copie du Titanic), « Independance Day 2 » en 2016 ou encore « Black Storm » en 2014…

Cette année, en 2017, c’est Dean Devlin qui se lance dans la réalisation de « Geostorm », après avoir été le scénariste des plus grands succès de R. Emmerich, tels que « Independance Day », « Stargate » ou « Godzilla ». Au casting, Gerard Butler, Jim Sturgess, Abbie Cornish ou encore Ed Harris. Verdict d’après-séance : Succès, Navet ou Nanar ?  

En route vers la COP23 !

A l’heure où la situation de l’environnement ne fait que s’aggraver, les différentes Nations du Monde se réunissent pour trouver des solutions à ce problème, lors de la COP23. Quoi de mieux de sortir un long-métrage sur le dérèglement climatique à cet occasion ! Coïncidence ? Peut-être bien ! Les films catastrophes, tout particulièrement américains, forment un genre où les récurrences sont bien établis, avec un budget assez conséquent. Et ce n’est certainement pas « Geostorm » qui va enfreindre les règles, avec un scénario prévisible et assez caricatural. Comme toujours, les Etats-Unis sont encore les sauveurs de l’Humanité… si c’est pas mignon… (avec la Chine… pour éviter les tensions ?). Ainsi, il est à noter que le film sera constitué de nombreuses incohérences, de facilités scénaristiques, de personnages stéréotypés (mais attachants) ou bien d’un manque de crédibilité (sur le scénario uniquement).

Mais « Geostorm » aura tout de même le mérite de se démarquer dans son genre. Tout d’abord, le film prend son temps de bien poser l’intrigue et les évènements, plutôt que de s’amuser à nous jeter des catastrophes inutiles. Certes le scénario est assez simple (avec des allures de « Interstellar » d’ailleurs) mais il reste parsemé de petits rebondissements efficaces, offrant un rythme soutenu. De plus, même si le réchauffement climatique est souvent utilisé au cinéma, la thématique annexe proposée n’a jamais été introduite sur les grands écrans, à savoir le contrôle du climat et de l’environnement par l’être humain. Et malgré son lot de clichés, le sujet est plutôt bien amené et bien travaillé dans son ensemble. Cela fait plus de points négatifs que de positifs, mais le film fait son job avec efficacité, à savoir nous divertir ! Un nanar totalement assumé !

Effets spéciaux au top… et la 3D, on en parle ?

En terme de mise en scène, le long-métrage est plutôt convaincant… à l’exception de la 3D. Malheureusement, le film n’était proposé qu’avec ce complément technologique dans mon cinéma… Et comment vous dire… quelle horreur ! Comment peut-on diffuser une séance aussi ignoble avec un effet de « Ghost » (doublure dans l’image) aussi marquant… ? Et j’apprends par la suite que ceci est tout à fait « normal ». La grosse blague ! Bref… un vrai gâchis… Hormis cette mésaventure visuelle, « Geostorm » nous propose de très bons effets spéciaux, à mon sens, et assez réalistes. On sent un gros travail fourni sur cette partie, comme tout « bon » film catastrophe. Cette apocalypse climatique s’offrira donc une petit dose de crédibilité par cette réussite visuelle. Les scènes dans l’espace sont d’ailleurs vraiment pas mal ! Enfin, à noter que la bande originale n’est pas d’une grande originalité mais fait très bien son job et accentue le rythme du film.

Un manque de motivation ?

Côté casting, on a clairement connu mieux. Je pense notamment au long-métrage « 2012 » avec un excellent duo : John Cusack et Chiwetel Ejiofor. Dans « Geostorm », les acteurs manquent clairement d’investissement. Le jeu d’acteurs n’est franchement pas mauvais, mais on voit qu’il y a un véritable manque de motivation de la part des acteurs. Je pense notamment à Gérard Butler, qui est un acteur habitué de ce genre de blockbusters. L’homme propose une bonne interprétation de son personnage, en tant que père de famille, mais manque d’ambition. Ce problème se retrouve également chez Ed Harris, Abbie Cornish ou encore Andy Garcia. Seul Jim Sturgess arrive à sortir du lot ! Dommage car il y avait un gros potentiel !

Pour résumer… Avant tout considéré comme un divertissement, « Geostorm » reprend bêtement les codes du genre des films catastrophes. Cependant, le film réussira à se distinguer grâce une intrigue plutôt bien mené mais également des effets spéciaux assez impressionnants et crédibles. Une déception sur le casting ! 

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la direction artistique : 3etoiles
Note pour le casting : 3etoiles

Note Globale :

12/20


La bande-annonce du film :
 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s