Cœurs Ennemis

images.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Hambourg, 1946. Au sortir de la guerre, Rachel rejoint son mari Lewis, officier anglais en charge de la reconstruction de la ville dévastée. En emménageant dans leur nouvelle demeure, elle découvre qu’ils devront cohabiter avec les anciens propriétaires, un architecte allemand et sa fille. Alors que cette promiscuité forcée avec l’ennemi révolte Rachel, la haine larvée et la méfiance laissent bientôt place chez la jeune femme à un sentiment plus troublant encore.

Ma Critique : 

Après son excellent biopic dramatique « Mémoires de jeunesse » (dont l’histoire se déroule durant la première Guerre Mondiale), James Kent réalise cette année le drame romantique « Cœurs Ennemis » (ou « The Aftermath » dans son titre original), avec le trio d’acteurs porté par Keira Knightley, Jason Clarke et Alexander Skarsgård. Qu’en est-il de ce long métrage ? Passons tout de suite à la critique !

Information : Le film « Cœurs ennemis » est tiré du roman de Rhidian Brook : « Dans la maison de l’autre », paru en 2013.

Coeurs ennemis : Photo Jason Clarke, Keira Knightley

Une ville détruite.

Commençons par la mise en scène ! La reconstitution de l’Allemagne d’après-guerre est grandiose et vraiment minutieuse. En effet, l’histoire se déroule à Hambourg en 1946 (quelques jours après la défaite allemande) et la ville est complètement détruite. Tout est en ruine au cœur de la ville : les bâtiments, les routes, etc. Et face à cela, le réalisateur propose un contraste bouleversant entre les quartiers populaires en ruine et le luxe des maisons encore intactes à l’extérieur de la ville. Cela se ressent également au travers des costumes des personnages, où le film cherche constamment à exposer deux visages de l’après-guerre en Allemagne : d’un côté les Allemands qui sont anéantis avec quelques résistants de l’empire Nazi, et de l’autre les Alliés (ici les Britanniques) qui colonisent les dernières richesses allemandes pour s’enrichir davantage.

De plus, les couleurs sont maîtrisées avec des décors sombres afin de renforcer les jours sombres d’après-guerre. Enfin, la bande sonore s’harmonise parfaitement avec le registre dans lequel s’inscrit le film : à savoir du piano et un phonographe pour le côté romantique et des bruits épouvantables et douloureux pour le côté dramatique / guerre.

Information : « Cœurs ennemis » a été tourné en huit semaines en Allemagne et en République tchèque. Là, l’équipe s’est installée principalement sur deux sites de Prague : une raffinerie de sucre désaffectée, où une tonne de gravas fut amenée, et une rue complètement vidée avant le tournage, transformée par l’ajout d’un trottoir, de pavés, de lampadaires et de commerces. – source Allociné

Coeurs ennemis : Photo Keira Knightley

L’Allemagne d’après-guerre.

Côté scénario, « Cœurs ennemis » propose un beau drame romantique et historique, traitant d’une période et d’un lieu peu évoqué au cinéma : l’Allemagne d’après-guerre (seconde Guerre Mondiale). L’atmosphère du film est bien amené, avec des personnages (un trio) bien développés sur le plan psychologique, notamment Rachel Morgan et la perte de son enfant. Par ailleurs, l’ambiance est prenante de bout en bout avec des rebondissements surprenants pour tenir en haleine le spectateur jusqu’au dénouement vraiment inattendu !

D’autre part, même si le film souffre de quelques longueurs, le rythme est globalement bien géré avec une histoire captivante, alternant équitablement entre les scènes romantiques et celles de la guerre (par le biais de Lewis Morgan et de ses missions au sein de Hambourg). La tension d’après-guerre entre les Allemands et les Britanniques est bien illustrée au travers de cette cohabitation entre les Lewis et les Lubert. Enfin, le seul point négatif à relever serait le développement peu approfondi sur une sous-intrigue : les enfants manipulés par les résistants du régime Nazi (notamment le personnage d’Albert).

Coeurs ennemis : Photo Alexander Skarsgård, Jason Clarke, Keira Knightley

Un trio d’élite !

Le film est porté par un trio d’acteurs incroyable : Keira Knightley, Jason Clarke et Alexander Skarsgård. Ils nous font revivre avec sincérité et sans emphase cette période d’après-guerre en Allemagne. Keira Knightley offre une excellente interprétation, faisant preuve de douceur mais également de caractère. Enfin, les rôles secondaires sont honorables : Kate Phillips, Martin Compston, Flora Li Thiemann, Jannik Schümann ou encore Fionn O’Shea.

Pour résumer… malgré quelques petits défauts, « Cœurs Ennemis » est un très bon drame romantique qui traite d’un sujet très intéressant : l’Allemagne d’après-guerre. L’histoire est captivante, la mise en scène est remarquable et le casting attachant ! A ne pas manquer !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

15/20


La bande-annonce du film :
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.