[Critique Film] Doctor Sleep, par MediaShow

doctor_sleep.jpg

Fiche :  

Résumé : 

Encore profondément marqué par le traumatisme qu’il a vécu, enfant, à l’Overlook Hotel, Dan Torrance a dû se battre pour tenter de trouver un semblant de sérénité. Mais quand il rencontre Abra, courageuse adolescente aux dons extrasensoriels, ses vieux démons resurgissent. Car la jeune fille, consciente que Dan a les mêmes pouvoirs qu’elle, a besoin de son aide : elle cherche à lutter contre la redoutable Rose Claque et sa tribu du Nœud Vrai qui se nourrissent des dons d’innocents comme elle pour conquérir l’immortalité.

Formant une alliance inattendue, Dan et Abra s’engagent dans un combat sans merci contre Rose. Face à l’innocence de la jeune fille et à sa manière d’accepter son don, Dan n’a d’autre choix que de mobiliser ses propres pouvoirs, même s’il doit affronter ses peurs et réveiller les fantômes du passé…

Ma Critique : 

« Shining » de Stanley Kubrick, le thriller d’épouvante qui a marqué la jeunesse de nombreux spectateurs. L’ambiance glaciale et malsaine de l’Hôtel Overlook, avec un Jack Nicholson en pleine folie meurtrière et la scène mémorable de Danny face aux deux jumelles. Quel brillant long-métrage et quelle bande originale !

Après la sortie du roman « Doctor Sleep » en 2013, écrit par le célèbre Stephen King, une suite devait forcément voir le jour au cinéma. Mike Flanagan s’empare du projet et en devient le réalisateur, après avoir batailler avec Stephen King pour le convaincre que « Doctor Sleep » devait être une suite du « Shining » de Kubrick. Ewan McGregor et Rebecca Ferguson sont à l’affiche, accompagné de la jeune Kyliegh Curran et de Bruce Greenwood. Qu’en est-il de ce thriller fantastique ? La réponse dans ce nouvel article (sans spoilers) sur MediaShow !

Un bel hommage à Kubrick !

Après le mémorable « Shining », le réalisateur Mike Flanagan nous offre une suite fantastique et pleine d’inventivité : « Doctor Sleep ». Est-ce une bonne adaptation du roman ? Ne l’ayant pas lu, je ne me prononcerai pas. En revanche, c’est une œuvre cinématographique efficace qui retrace la vie de Danny Torrance à l’âge adulte, encore profondément marqué par le traumatisme qu’il a vécu, enfant, à l’Overlook Hotel. Le rythme du film est bien géré avec un juste équilibre entre les scènes de dialogues et d’action. De plus, l’histoire proposée est captivante offrant son lot de rebondissements ainsi qu’une ambiance à la fois fantastique, vraiment plaisante, et oppressante.

D’autre part, avec « Doctor Sleep », Mike Flanagan rend également un bel hommage à l’œuvre de Stanley Kubrick en y reprenant quelques scènes cultes de « Shining » sous forme de flashbacks, davantage vers la fin de l’histoire avec un dénouement magistral. C’est d’ailleurs un réel plaisir de nous replonger dans cet ambiance terriblement glaciale. D’une part, cela permet d’apporter de la nostalgie à son long-métrage et, de l’autre, de traduire avec beaucoup d’intelligence l’anxiété du protagoniste et de mieux illustrer son évolution depuis son enfance.

Enfin, Mike Flanagan met en avant la faculté du Shining. Visuellement, c’est une réussite et j’en parlerai plus tard. Sur le plan scénaristique, le réalisateur nous donne suffisamment d’éléments / d’explications autour de ce pouvoir pour le rendre crédible. Les personnages, qui en sont dotés, sont bien développés aussi bien les protagonistes, tout particulièrement Danny, que les antagonistes même si le personnage de Rose aurai pu être un peu plus approfondi, notamment sur ces origines. La connexion entre Danny et Abra est intéressante.

Une mise en scène envoûtante.

Sur le plan visuel, Mike Flanagan emprunte habilement le style de Kubrick, notamment sur l’utilisation de travellings, pour nous plonger dans l’atmosphère troublante de son long-métrage « Doctor Sleep ». D’autre part, la représentation visuelle du Shining est intéressante sous forme de fumée qui jaillit de la bouche de chaque être humain ayant ce pouvoir. Ce qui nous laisse penser que l’âme humaine et le Shining sont étroitement liés. Un concept original ! De plus, les décors glacials et la lumière sombre permettent d’accentuer l’ambiance du film. Sans oublier la bande originale qui est toujours aussi imposante !

Ewan McGregor : une belle interprétation.

Ewan McGregor s’empare du premier rôle du casting de « Doctor Sleep » dans le rôle de Danny Torrance à l’âge adulte. L’acteur nous offre une belle performance et une interprétation juste du personnage. A ses côtés, la jeune Kyliegh Curran est convaincante dans le rôle de Abra. C’est d’ailleurs sa première interprétation au cinéma ! Face à eux, Rebecca Ferguson est diabolique dans le rôle de Rose, avec un personnage intéressant. Parmi les seconds rôles, on pourra retrouver Bruce Greenwood, Emily Alyn Lind ou encore Carl Lumbly.

Pour résumer… Suite du célèbre film « Shining », le thriller fantastique « Doctor Sleep » est une agréable surprise grâce à son scénario captivant, son ambiance glaciale, sa mise en scène efficace et son excellent casting. Un film rempli d’inventivité et qui rend un bel hommage à l’œuvre de Kubrick et de Stephen King ! Bravo Mike Flanagan !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

doctor_sleep.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.