J’accuse

jaccuse

Fiche :  

Résumé : 

Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier.

Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées. A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.

Ma Critique : 

Réalisé par Roman Polanski, le film dramatique « J’accuse » est une adaptation du roman historique « D. »  de Robert Harris. Les deux hommes avaient déjà collaboré ensemble sur l’élaboration du scénario du thriller « The Ghost Writer » sorti en 2010, adaptation du roman de Robert Harris.

Visé par une nouvelle accusation de viol, Roman Polanski est au centre des médias à son nouveau film : une avant-première annulé, des annulations d’interview par les acteurs du film. Malgré cela, le film réalise un très bon démarrage avec plus de 50 000 entrées le premier jour de sa sortie en France. Alors… qu’en est-il de ce long-métrage ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Le colonel Picquart, personnage principal.

« Il faut savoir dissocier l’artiste de l’homme » – Malgré les dernières accusations envers Roman Polanski, j’ai tout de même eu la curiosité d’aller voir « J’accuse », afin d’en apprendre davantage sur l’affaire Dreyfus mais également de voir Jean Dujardin dans le premier rôle. En sortant de la salle, je dois dire que c’est un excellent film, très sobre et bien documenté. Il offre un point de vue original sur cette affaire qui a marqué l’histoire de la France en se focalisant, non pas sur Alfred Dreyfus, mais sur le personnage de Georges Picquard, un officier français courageux et honnête qui a participé activement au rétablissement de la vérité, malgré la pression de ses supérieurs.

Le film « J’accuse » est donc passionnant, pédagogique et nous offre ainsi une solide reconstitution des faits historiques avec, tout d’abord, une dénonciation prononcée de l’antisémitisme de l’époque, également une présentation fort intéressante (presque documentaire) sur le fonctionnement des services de renseignements français sous un ton plutôt ironique, et enfin une trame narrative riche sur le déroulement du procès (et des personnages qui y ont contribué tels que Emile Zola ou Georges Clemenceau). D’autre part, sous son aspect de thriller, le film bénéficie d’un bon rythme avec une tension maîtrisée, montant progressivement par le biais de rebondissement efficaces. Enfin, le seul bémol du scénario est peut-être son dénouement rapidement expédié : un quart d’heure supplémentaire aurait permis de conclure brillamment ce long-métrage.

 

Une belle mise en scène !

La mise en scène reflète parfaitement l’atmosphère de l’époque autour de l’affaire Dreyfus : grisâtre et très froide. La reconstitution visuelle est donc également une réussite, aussi bien sur les décors que sur les costumes. A noter également l’excellente bande originale de la part d’Alexandre Desplat, signant l’une de ses meilleures compositions au cinéma (la dernière qui m’avait impressionné était celle de « l’île aux chiens »).

Un casting solide.

Le casting est porté par le célèbre Jean Dujardin qui excelle dans son rôle, celui du Colonel Marie-Georges Picquart. Il ne surjoue pas et incarne son personnage avec beaucoup de talent et d’émotion. A ses côtés, Louis Garrel est également très bon dans le rôle du Capitaine Alfred Dreyfus, avec beaucoup de sang-froid. Parmi les seconds rôles, Grégory Gadebois est sans conteste la révélation de cette distribution et nous livre une performance exceptionnelle dans le rôle de Henry. Sans oublier : Emmanuelle Seigner (femme de Roman Polanski), Hervé Pierre, Damien Bonnard (à l’affiche du film « Les Misérables ») ou encore Denis Podalydès.

Pour résumer… Malgré un dénouement rapidement expédié, Roman Polanski nous offre un thriller historique poignant et marquant, « J’accuse », autour de l’affaire Dreyfus. La reconstitution historique est formidable aussi bien sur la trame narrative que sur la mise en scène. Sans oublier un casting brillamment mené par le talentueux Jean Dujardin ! 

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles12
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoile12

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.