Jumanji : Next Level

jumanji.jpg

Fiche :  

Résumé : 

L’équipe est de retour mais le jeu a changé. Alors qu’ils retournent dans Jumanji pour secourir l’un des leurs, ils découvrent un monde totalement inattendu. Des déserts arides aux montagnes enneigées, les joueurs vont devoir braver des espaces inconnus et inexplorés, afin de sortir du jeu le plus dangereux du monde.

Ma Critique : 

En 2017, le réalisateur Jake Kasdan nous avait proposé une revisite du célèbre film culte « Jumanji » (1996) en renversant le principe original : ce n’est plus la jungle qui envahit le monde réel mais les personnages qui sont propulsés dans la jungle. Cette suite avait récolté 962 millions de dollars de recettes mondiales.

Victime de son succès, Jake Kasdan se lance dans la réalisation d’un second volet : « Jumanji : Next Level ». Nos héros sont de retour pour une nouvelle aventure : Dr. Bravestone, Dr. Oberon, Mouse Finbar et Ruby ! Qu’en est-il de ce long-métrage ? La réponse dans cette nouvelle critique sur MediaShow !

Un second volet… de trop ?

Après un premier volet entraînant, Jake Kasdan reprend la même recette pour « Next Level » avec cette nouvelle aventure où Martha, Fridge et Bethany vont devoir retourner dans l’univers de Jumanji pour secourir leur ami Spencer. La première moitié du long-métrage est bien rythmée, marquée par l’arrivée de deux nouveaux personnages : Milo et Eddie, interprétés respectivement par Danny Glover et Danny DeVito. Ces deux doyens seront de la partie dans la peau du Dr. Bravestone et du zoologiste Finbar et, n’ayant aucune connaissance aux jeux-vidéos, apporteront une bonne dose d’humour dans des situations vraiment drôles. De plus, c’est également un véritable plaisir de retrouver chaque héros du jeu-vidéo avec, pour chacun d’entre eux, de nouvelles capacités. C’est également la venue d’un nouveau héros dans le jeu-vidéo : Ming, avec des facultés qui se rapprochent davantage d’un jeu d’aventure.

Côté antagoniste, cette expédition présente un nouveau méchant : Jürgen le Brutal, moins imposant et moins présent que le terrible Russel Van Pelt. D’autre part, dès la seconde moitié de l’histoire, le film perd son rythme effréné et présente un humour moins prononcé. L’aventure demeure néanmoins captivante, les animaux (notamment les autruches et les mandrills) ont souvent un rôle déterminant dans les différentes épreuves généreuses en péripétie. Enfin, comme pour le premier chapitre, le dénouement est assez prévisible avec une touche d’émotion appréciable et un scène d’ouverture sur un troisième volet très intéressant. Dans son ensemble, « Next Level » propose un scénario honorable et divertissant. Rien de bien exceptionnel face à la créativité de l’œuvre original ou de la série animée, mais tout de même un agréable moment au cinéma en cette fin d’année.

Adieu la Jungle !

Ce second volet « Next Level » s’éloigne de la jungle pour nous emmener dans un univers plus vaste avec l’apparition de nouveaux décors : désert, paysage hivernal et de montagne. Si l’esthétique est maîtrisée avec de beaux effets spéciaux, la mise en scène s’éloigne un peu de principe de Jumanji. Est-ce dérangeant ? Pour ma part, pas vraiment et cela permet d’éviter les répétitions avec le premier opus en nous offrant un bon spectacle visuel. Pour les puristes de Jumanji, la mise en scène ne les enchantera pas et je peux tout à fait comprendre leur frustration sur ce second volet qui se détache complètement du principe original. Enfin, la bande originale est assez classique dans le registre, entraînante et rythmée.

La même équipe !

L’équipe de choc revient dans cette nouvelle aventure : le charismatique Dwayne Johnson dans le rôle du Dr. Bravestone, l’excellent Jack Black dans le rôle du Dr. Shelly Oberon, le comédien Kevin Hart dans le rôle Mouse Finbar et la séduisante Karen Gillan dans le rôle de Ruby Rundhouse. Également le retour de Nick Jonas, Rhys Darby (« Bienvenue à Jumanji ! »), Alex Wolff, Morgan Turner, Ser’Darius Blain et Madison Iseman. Enfin, Awkwafina, Danny Glover et Danny DeVito rejoignent la distribution ! Le casting est toujours aussi attachant !

Pour résumer… « Jumanji : Next Level » est un second volet honorable qui s’éloigne du concept visuel de la franchise. Le scénario est entraînant, la mise en scène est immersive et le casting toujours aussi attachant. Petite déception sur l’antagoniste ! Dans l’ensemble, rien d’extraordinaire mais un bon moment au cinéma !

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

13/20


La bande-annonce du film :
 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.