[Critique Film] Elvis, par MediaShow

 

2558793

Fiche :   

Résumé : 

La vie et l’œuvre musicale d’Elvis Presley à travers le prisme de ses rapports complexes avec son mystérieux manager, le colonel Tom Parker. Le film explorera leurs relations sur une vingtaine d’années, de l’ascension du chanteur à son statut de star inégalé, sur fond de bouleversements culturels et de la découverte par l’Amérique de la fin de l’innocence.

Ma Critique : 

Présenté en tant que film hors-compétition au Festival de Cannes 2022, « Elvis » est un biopic musical réalisé par l’australien Baz Luhrmann (à qui l’on doit également « Roméo + Juliette », « Moulin Rouge ! », « Australia » et « Gatsby le Magnifique »). Avec Austin Butler dans le rôle-titre, ce long-métrage retrace la vie du célèbre chanteur et acteur américain, surnommé « The King », depuis son plus jeune âge jusqu’à l’apogée de sa carrière.

Qu’en est-il de ce film biographique ? Est-il comparable à « Bohemian Rhapsody » et « Rocketman » ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique (sans spoilers).

Elvis: Tom
        Hanks, Austin
        Butler

Une mise en scène dynamique.

Face aux autres films du registre, « Elvis » se démarque grâce à la richesse et à l’énergie de sa mise en scène. En effet, l’aspect visuel contribue fortement au rythme du scénario. Plusieurs éléments m’ont véritablement marqué : des images de l’époque transposées aux scènes tournées en studio (la reconstitution est d’ailleurs incroyable car il y a peu de décors naturels), l’utilisation d’une police d’écriture vintage pour afficher des passages clés de l’histoire et surtout le montage visuel exceptionnel (à plusieurs reprises, plusieurs scènes musicales apparaissent simultanément sous divers angles). Également, il faut souligner le travail colossal sur les costumes du film qui couvre trois décennies : les années 50, 60 et 70. L’équipe technique a donc conçu plus de 90 costumes différents pour le personnage d’Elvis. De plus, la transformation physique de Tom Hanks en Colonel Parker est remarquable (également celle d’Austin Butler en Elvis Presley). Le célèbre acteur est méconnaissable et la ressemblance est flagrante. Enfin, élément fondamental d’un film musical, la bande sonore est prenante et magistrale. Austin Butler interprète à merveille les musiques d’Elvis durant les années 50 et 60. Une belle voix de l’acteur mais aussi de belles chorégraphies avec le fameux jeu de jambes et le déhanché d’Elvis Presley.

Elvis: Austin Butler

Une histoire passionnante.

D’une durée de 2 heures et 40 minutes, la réalisation de Baz Luhrmann se positionne comme le biopic musical le plus long du cinéma à ex æquo avec celui de Clint Eastwood : « Bird ». Malgré cette longue durée, ce long-métrage bénéficie d’un rythme endiablé et raconte avec beaucoup d’originalité la vie passionnante et mouvementée de Elvis Presley, un artiste légendaire au talent inégalé mais, malheureusement, au destin tragique. Si le film s’intitule « Elvis », l’histoire ne se tourne pas essentiellement vers la vie de la star hollywoodienne mais également sur celle du colonel Tom Parker, un véritable bonimenteur. Il est également le narrateur de ce long-métrage (avec une voix-off). Le scénario relate donc également leur association. Sans véritablement connaitre ce duo historique, le scénario m’a paru complet, sans artifice et retrace avec justesse leurs parcours personnel et professionnel. C’est une réalisation généreuse, très inspirée, bien documentée avec une richesse visuelle et qui procure beaucoup d’émotion.

Mais, bien plus qu’un biopic, « Elvis » expose également les difficultés sociales de l’époque à travers la vie d’Elvis qui a grandit dans la pauvreté dans un quartier noir de Memphis et qui s’est imprégné de la musique afro-américaine. Le film est donc également un portrait historique de l’Amérique raciste : lois ségrégationnistes, censure du rock’n’roll, assassinats du président Kennedy et de Luther King. Ces thématiques sont bien introduits au sein du scénario, sans jamais être dans l’excès.

Elvis: Austin Butler, Olivia DeJonge

Une performance incroyable.

Célèbre acteur américain, Tom Hanks a souvent pour habitude d’incarner des personnages « sympathiques » au cinéma, le plus connu étant Forrest Gump. Dans ce long-métrage, il s’illustre dans un registre différent et endosse le rôle du Colonel Tom Parker. Sa transformation physique est incroyable et son interprétation l’est également. Il est accompagné de l’acteur Austin Butler qui offre une performance dantesque dans la peau d’Elvis Presley, une véritable révélation et un jeu de jambes endiablé. Enfin, parmi les seconds rôles, Olivia DeJonge interprète magnifiquement Priscilla Presley. Une excellente distribution !

Pour résumer… Réalisé par Baz Luhrmann, « Elvis » est un biopic musical passionnant et qui retrace la vie du célèbre King. C’est une réalisation généreuse, très inspirée, bien documentée avec une richesse visuelle et qui procure beaucoup d’émotion. Sans oublier un casting porté par les talentueux Tom Hanks et Austin Butler.

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 5etoiles

Note Globale :

17/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.