[Critique Film] La nuit du 12, par MediaShow

5737649

Fiche :   

Résumé : 

À la PJ chaque enquêteur tombe un jour ou l’autre sur un crime qu’il n’arrive pas à résoudre et qui le hante. Pour Yohan c’est le meurtre de Clara. Les interrogatoires se succèdent, les suspects ne manquent pas, et les doutes de Yohan ne cessent de grandir. Une seule chose est certaine, le crime a eu lieu la nuit du 12.

Ma Critique : 

Présenté au Festival de Cannes 2022 dans la sélection « Cannes Première », « La nuit du 12 » est un thriller policier réalisé par Dominik Moll, un habitué de la Croisette puisque ses précédentes réalisations « Harry, un ami qui vous veut du bien » et « Lemming » y ont été diffusées.

« La nuit du 12 » est une adaptation libre du livre de Pauline Guéna : « 18.3 – une année à la PJ », publié en 2021. Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique, sans spoilers.

La Nuit du 12: Mouna
        Soualem, Bastien
        Bouillon, Théo
        Cholbi, Paul
        Jeanson

Un crime irrésolu.

Bien souvent, les films du genre thriller/policier relatent des affaires résolues. Dominik Moll s’affranchit de ce code et nous invite à suivre le déroulement d’un homicide non élucidé. Une certaine audace de la part du réalisateur qui, travers ce long-métrage, ne souhaitait pas seulement trouver l’identité de l’assassin mais plutôt raconter l’obsession et le trouble grandissant d’un inspecteur de police assidu face à cette situation. Dès l’ouverture, le film parvient à accrocher le spectateur avec la scène de crime. Puis, l’histoire nous tient en haleine grâce à un scénario bien structuré, bien rythmé avec de nombreux rebondissements. Les scènes d’interrogatoire et les interventions s’enchaînent mais, sans véritable résultat, la désillusion s’amplifie. C’est ici que la psychologie des personnages joue également un rôle important. Bénéficiant d’un très bon développement le duo de policiers, Yohan et Marceau, doit surmonter les passages difficiles de cette enquête tout en laissant de côté leurs problèmes personnels. La frustration ressentie par ces deux inspecteurs est parfaitement retranscrite à l’écran par leur intonation de voix et leur expression faciale. Enfin, au-delà de l’enquête, « La nuit du 12 » révèle les difficultés du métier : le manque de moyens, la lourdeur des procédures et des PVs, un monde très masculin ou encore les tensions en salle d’interrogatoire. Une enquête policière immersive !

La Nuit du 12: Pauline
        Serieys, Bastien
        Bouillon

Une mise en scène épurée.

Dominik Moll a effectué du bon travail sur l’ambiance et la mise en scène, maîtrisée et épurée, y contribue fortement notamment à travers les scènes d’équipes et les moments d’intimité.  D’autre part, l’intrigue du film se situe à Grenoble et dans la vallée de la Maurienne. Le réalisateur a d’ailleurs passé quelques jours au sein de la police judiciaire de la ville pour observer leur quotidien et d’être au plus juste dans le ton du film. Visuellement, « La nuit du 12 » ne cherche donc à aucun moment le spectaculaire mais plutôt à être proche de l’humain. Enfin, la bande sonore est composée par Olivier Marguerit ayant récemment travaillé sur « Onoda – 10 000 nuits dans la jungle ». Elle ne m’a pas particulièrement marquée mais reste tout de même honorable.

Un très bon casting !

La distribution est très réussie. Dans le rôle principal, Bastien Bouillon nous offre une magnifique interprétation de l’inspecteur Yohan, tourmenté par cette enquête. L’acteur est accompagné de Bouli Lanners, aussi remarquable dans le rôle de Marceau. Le duo est vraiment efficace, l’alchimie opère rapidement ! Enfin, les seconds rôles sont également très bons : Anouk Grinberg, Johann Dionnet ou encore Julien Frison.

La Nuit du 12

Pour résumer… Réalisé par Dominik Moll, « La nuit du 12 » est une agréable surprise. Un thriller policier bien rythmé et qui, malgré cette enquête irrésolue, arrive à maintenir notre attention grâce à de nombreux rebondissements et à une excellente distribution.

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 4etoiles
Note pour la mise en scène : 4etoiles
Note pour le casting : 4etoiles

Note Globale :

16/20


La bande-annonce du film :
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.