Black Panther : Wakanda Forever

 

Black Panther: Wakanda Forever

Fiche :  

Résumé : 

La Reine Ramonda, Shuri, M’Baku, Okoye et les Dora Milaje luttent pour protéger leur nation des ingérences d’autres puissances mondiales après la mort du roi T’Challa. Alors que le peuple s’efforce d’aller de l’avant, nos héros vont devoir s’unir et compter sur l’aide de la mercenaire Nakia et d’Everett Ross pour faire entrer le royaume du Wakanda dans une nouvelle ère. Mais une terrible menace surgit d’un royaume caché au plus profond des océans : Talokan.

Ma Critique : 

Réalisé par Ryan Coogler (à qui l’on doit « Black Panther » et « Creed – L’Héritage de Rocky Balboa »), « Black Panther: Wakanda Forever » est le trentième film de l’univers cinématographique Marvel (MCU) et le septième et dernier film de la phase IV, initiée avec « Black Widow ». Sorti en février 2018, le premier volet a rapporté plus de 1,3 milliard de dollars de recettes dans le monde et a réuni près de 3,7 millions de spectateurs dans l’Hexagone. C’est donc un sacré challenge pour Ryan Coogler et son équipe qui, d’une part, disposent du même budget pour ce nouvel opus et, de l’autre, ont dû reconsidérer la suite de l’histoire lorsque Chadwick Boseman est subitement décédé en août 2020. Qu’en est-il de ce long-métrage ? Verdict d’après-séance dans cette nouvelle Media’Critique, sans spoilers !

Le savais-tu ? Après six ans d’absence, Rihanna fait son grand retour avec le titre « Lift me up », la musique du générique de fin de « Black Panther: Wakanda Forever ».

Black Panther: Wakanda Forever: Letitia Wright

Entre réalité et fiction…

Etant donné que le monde entier a été choqué d’apprendre la mort soudaine de Chadwick Boseman, ce second volet allait inévitablement répercuter ce douloureux évènement. Ainsi, l’introduction du film se présente comme un ultime hommage à Black Panther, le héros du Wakanda. Il a d’ailleurs été convenu d’une mort brutale dans la fiction. Mais, bien au-delà du long-métrage, on ressent une profonde émotion au travers du royaume et ses habitants qui sont désemparés, tout particulièrement sa mère Ramonda et sa sœur Shuri. Ce douloureux prologue se referme sur un générique personnalisé et silencieux. L’ambiance de « Black Panther: Wakanda Forever » est donc annoncée.

L’histoire se déroule ensuite un an après le décès de Black Panther où le royaume du Wakanda se retrouve fragilisé et vulnérable face aux nations étrangères qui souhaitent à tout prix du vibranium. Refusant toute négociation, le Wakanda va devoir se confronter à une civilisation cachée : Talokan. Le principal défaut du scénario : le film est très long et ne trouve jamais un équilibre satisfaisant entre scènes d’action et de dialogues. En effet, bien que le scénario soit bien écrit, les passages intimistes autour de la mort du roi T’Challa, bien qu’émouvants, sont malheureusement trop nombreux et prennent le dessus sur les phases spectaculaires. La thématique du deuil étouffe la progression de l’histoire. Mais, pour autant, ce long-métrage demeure un très bon film Marvel et conclut dignement cette phase IV en introduisant avec beaucoup de réussite un nouvel univers avec l’arrivée de Namor.

Black Panther: Wakanda Forever: Angela Bassett

Un nouveau royaume

Namor et la cité sous-marine est le véritable atout de ce long-métrage sur le plan scénaristique et visuel. Initialement Atlantis dans les comics, Ryan Coogler en décide autrement et offre plutôt une relecture intéressante de la civilisation Maya à travers ce royaume, permettant ainsi à sa réalisation de se démarquer de l’univers du film « Aquaman ». L’antagoniste Namor est par ailleurs très bien développé avec de véritables enjeux. Sans compter que, visuellement, « Black Panther: Wakanda Forever » offre du grand spectacle avec de sacrés décors, costumes et effets visuels ainsi qu’une bande originale marquante.

Black Panther: Wakanda Forever: Tenoch Huerta

Le charisme de Tenoch Huerta

Pour terminer, majoritairement constituée d’actrices, la distribution de ce second opus est honorable. Suite à la mort de Black Panther, Letitia Wright reprend le flambeau. Elle interprète brillamment Shuri. Elle est accompagnée de Angela Bassett, à la fois charismatique et émouvante dans son interprétation. Dania Gurira et Lupita Nyong’o sont également convaincantes. Tenoch Huerta tient son rôle avec beaucoup de réussite. Winston Duke et Martin Freeman assurent des rôles secondaires sympathiques. Enfin, Dominique Thorne entre pour la première fois dans l’univers Marvel dans le rôle de Riri Williams et se montre convaincante.

TOI AUSSI PARTAGE TON AVIS SUR LE FILM DANS LES COMMENTAIRES DE L’ARTICLE ! 🙂

Note pour le scénario : 3etoiles
Note pour la mise en scène : 3etoiles12
Note pour le casting : 3etoiles12

Note Globale :

13/20


La bande-annonce du film :
 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.